Comment se former au massage ?

Se former au massage

Une formation massage, c’est forcément une formation engageante à part entière car elle implique le corps, l’esprit et la relation. Le massage implique le corps, qui est dépositaire de nos mémoires et de nos histoires de vie. Ainsi, se faire masser peut être très agréable c’est vrai, mais ce n’est jamais anodin. Pour l’apprentissage du massage, c’est pareil. Il est donc nécessaire de se poser les bonnes questions avant de se lancer.

Définir ses motivations

Si vous voulez juste avoir des idées de techniques quand vous massez vos proches, la motivation est toute trouvée. Mais si vous envisagez d’en faire votre nouvelle profession, prenez un temps pour vous poser cette question: Qu’est-ce qui vous donne envie de vous former au massage? Vous ne trouverez probablement pas tout de suite la réponse profonde, mais il faut laisser émerger la question. Nombreux sont les praticiens qui sont déjà installés lorsqu’ils réalisent pour quoi ils se sont orientés vers le massage et pas vers une autre façon d’accompagner leurs semblables.

Savoir ce qui vous pousse à vous former au massage, vous fera gagner en assurance dans votre choix d’orientation. Ce sera aussi une façon de rester motivé lors des phases de découragement. Il est donc nécessaire de noter à l’écrit ce qui vous pousse à cette reconversion professionnelle, pour pouvoir y revenir plus tard.

Choisir ses apprentissages

Selon vos objectifs professionnels, les apprentissages vers lesquels vous devez vous tourner sont différents. Si vous souhaitez travailler en institut, vous pouvez apprendre des massages relaxants et des soins de la peau. Si vous souhaitez travailler en salon de massage avec des massages à la carte, vous pouvez apprendre plusieurs massages de relaxation de traditions différentes (massage californien, massage thaï…). Si vous voulez intervenir exclusivement en entreprise, vous pouvez vous former à un type de massage assis habillé. Si vous souhaitez travailler avec différents publics et adapter chaque séance au besoin, vous pouvez vous former en massage ajusté.

Si vous savez, avant même de vous former, quels types de massages vous aimeriez pratiquer, ou quel public vous souhaitez masser, il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer une formation généraliste. Plusieurs formations à la carte peuvent aussi constituer une base solide, si on y ajoute quelques indispensables base d’anatomie et de pathologie. D’où la nécessité d’essayer de se projeter, même si plus tard votre projet évoluera probablement.

En savoir plus sur les techniques de massage.

Choisir son École

Savoir ce que l’on veut apprendre, c’est un bon départ. Bien entendu l’École choisie devra enseigner les pratiques que vous souhaitez acquérir. Ensuite il faut trouver comment et avec qui on veut se former.

Vous allez donc devoir regarder en détails les programmes de formation. Et ensuite vous attarder sur  les valeurs portées par l’école, pour vous assurer qu’elles correspondent aux vôtres. Ainsi, vous serez en phase avec votre formateur, ce qui assurera la qualité de votre parcours de formation.

Passer à l’action

Se précipiter ne permet pas toujours de construire ses apprentissages sur des bases solides. Mais à trop se poser de questions et hésiter, on peut passer à côté de l’aventure professionnelle de sa vie. Nos tempéraments et histoires de vie nous invitent à des temporalités différentes pour nous mettre en mouvement. Chacun doit avancer à son rythme. Mais parfois le changement fait peur. La peur peut entraîner l’immobilité et la stagnation dans une “zone de confort” (parfois pas si confortable). Or la vie, c’est avant tout le mouvement.

Pour sortir d’une immobilité qui s’installe, les formations courtes, de quelques heures à quelques jours, sont idéales. Elles invitent à s’engager, mais l’engagement est modéré. Il est parfois nécessaire de suivre plusieurs formations courtes si l’on n’a pas trouvé du premier coup l’organisme de formation qui nous correspond. Puis une fois qu’on a effectué une formation avec l’École qui nous convient, on le sait tout de suite et se lancer devient beaucoup plus serein.

Le temps de la formation

Une fois soutenu-e par votre École de massage, vous n’aurez plus qu’à vous investir dans les processus d’apprentissage proposés. Devenir masseur-euse étant souvent un choix passion, les élèves parviennent à puiser l’énergie pour rester motivé-es tout au long de la formation.

Entre les sessions de formation, il est très possible (et même souhaitable) que votre référent pédagogique vous donne du travail à effectuer chez vous. Il s’agit notamment de pratiques de massage à effectuer et de projet professionnel à monter.

Les formations massage demandent du temps et de l’énergie mais elles sont passionnantes et valorisantes. En suivant les étapes proposées ci-dessus, je suis convaincue que vous pourrez mener à bien votre projet pour devenir masseur-euse professionnel-le. Je vous souhaite une bonne route dans l’univers passionnant du massage, et serais ravie de vous lire si vous souhaitez échanger avec moi.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + quatre =